L'Iran va supprimer quatre zéros de sa monnaie, le rial

© 2011 AFP

— 

L'Iran va supprimer d'ici un an à deux ans, quatre zéros de sa monnaie pour créer un "nouveau rial" visant à une parité avec le dollar, a déclaré le président de la Banque centrale Mahmoud Bahmani cité lundi par l'agence officielle Irna.

La décision formelle de lancer cette réforme ne devrait pas être prise avant la fin de l'année au mieux, selon les dirigeant iraniens.

Ensuite, "la nouvelle monnaie sera introduite progressivement pour que les gens s'y habituent", a précisé M. Bahmani en évoquant un délai de "un à deux ans".

Après la suppression de quatre zéros, "le nouveau rial aura la même valeur qu'un dollar", a ajouté le gouverneur de la Banque centrale sans préciser si les autorités monétaires iraniennes entendaient conserver une parité fixe avec la monnaie américaine.

Actuellement, la valeur du billet vert est maintenue un peu au dessus de 10.000 rials par la banque centrale iranienne, qui injecte régulièrement d'importantes quantités de devises sur le marché pour soutenir cette parité malgré une inflation à deux chiffres.

"Certains pensent que supprimer les zéros va affaiblir la monnaie nationale mais cela n'a rien à voir et la suppression des zéros va faire baisser l'inflation", a affirmé M. Bahmani.

"Supprimer quatre zéros va aussi faciliter les échanges" en réduisant la masse des billets et la complexité des chiffres, a ajouté le responsable de la Banque centrale en précisant que l'opération "prendra entre un et deux ans".

Le projet de réduire le nombre de zéros du rial est régulièrement évoqué depuis 2007 par les dirigeants iraniens, tirant les conséquences de vingt ans d'inflation qui ont fait passer le dollar de 70 rials au début des années 90 à plus de 10.000 actuellement.

Le président Mahmoud Ahmadinejad avait relancé le projet début 2010, évoquant à l'époque une réduction de trois zéros du rial afin de le "ramener à sa vraie valeur".