Etats-Unis: la reprise de l'économie devrait s'accélérer d'ici fin 2011

© 2011 AFP

— 

La reprise de l'économie américaine devrait se consolider jusqu'à la fin de l'année, même si elle a ralenti au premier trimestre, selon une étude menée par le Wall Street Journal auprès d'une cinquantaine d'économistes.

En moyenne, les 56 économistes interrogés ont revu à la baisse leur estimation de croissance du Produit intérieur brut (PIB) pour le premier trimestre 2011 à 2,7% en données révisées des variations saisonnières.

Au quatrième trimestre 2010, le taux de croissance de l'économie avait atteint 3,1%.

Cette estimation moins optimiste que la prévision de 3,6% faite il y a deux mois pour le premier trimestre s'explique notamment par la faiblesse persistante du marché immobilier, les mauvaises conditions climatiques, la baisse de la confiance et le séisme au Japon, ont indiqué ces économistes.

Seul facteur clé cité par 35 des économistes: l'envolée des prix du pétrole déclenchée par les troubles et conflits au Proche-Orient.

"Des prix du pétrole élevés affectent la confiance et réduisent les dépenses des consommateurs qui luttent toujours pour récupérer leur pouvoir d'achat perdu", selon Sean Snaith de l'université de Floride centrale, cité dans le quotidien.

Mais les problèmes du premier trimestre devraient être passagers, selon ces économistes.

Ils prévoient une remontée de la croissance à 3,6% au quatrième trimestre et un recul des prix du pétrole sous les 100 dollars le baril de brut d'ici la fin de l'année, a précisé le journal.

Les économistes interrogés tablent également sur une baisse du taux de chômage à 8,3% de la population active en décembre, contre 8,8% en mars.