Automobile: Les constructeurs japonais luttent contre la pénurie de pièces

E.M. avec Reuters

— 

Les constructeurs Toyota et Honda ont pris des mesures pour réduire leur production ou diminuer les commandes aux Etats-Unis de pièces détachées, dont la fourniture est problématique depuis le séisme et le tsunami meurtriers du 11 mars au Japon.
                                   
La pénurie de pièces détachées causée par la catastrophe, qui a fait plus de 27.000 morts et disparus, a causé une baisse de 13% de la production automobile mondiale.
                                   
Honda a fait savoir que la production de ses usines au Canada et aux Etats-Unis serait diminuée à partir de mercredi, et Toyota a demandé à ses concessionnaires en Amérique du Nord de réduire les commandes de pièces de rechange.

Dégâts sur la production

«Les dégâts subis par certains équipementiers japonais vont interrompre leur production normale», a annoncé Toyota, tout en soulignant que l'état de ses stocks restait adéquat.
                                   
Par ailleurs, l'affililé taïwanais du japonais Nissan, Yulon Nissan Motor, va vérifier le niveau de radioactivité sur l'ensemble des pièces automobiles importées du Japon, en raison des contaminants qui s'échappent de la centrale japonaise de Fukushima depuis le séisme.
                                   
Un autocollant sera apposé sur le pare-brise des véhicules ayant passé le contrôle avec succès afin de rassurer ses clients.