Anne Lauvergeon et 5 experts d'Areva vont se rendre au Japon

© 2011 AFP

— 

La présidente d'Areva Anne Lauvergeon ainsi que cinq experts du groupe nucléaire public vont se rendre au Japon pour porter assistance à Tepco, l'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima, en proie à une catastrophe majeure, a annoncé une porte-parole d'Areva mardi.

"Cinq experts du groupe rejoignent les équipes d'Areva Japon afin d'analyser l'aide susceptible d'être apportée à Tepco dans le cadre de la gestion de crise à la centrale de Fukushima", a déclaré cette porte-parole à l'AFP.

Ces experts sont spécialisés dans la décontamination des effluents radioactifs et la gestion des piscines d'entreposage des combustibles usés.

La délégation d'Areva sera reçue mercredi au Miti, le ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie et rencontrera le numéro 2 de Tepco.

Mme Lauvergeon va elle aussi se rendre au Japon, au plus tard mercredi, et se joindra à la délégation du groupe nucléaire, a précisé la porte-parole d'Areva.

Le ministre français de l'Industrie, Eric Besson, avait annoncé lundi que Tepco avait demandé l'appui des "industriels français" à savoir EDF, Areva et le Commissariat à l'énergie atomique.

Le Premier ministre japonais Naoto Kan a annoncé mardi que le gouvernement était "en alerte maximum" pour éviter que la centrale accidentée de Fukushima ne provoque une catastrophe écologique, après la découverte de plutonium dans le sol et de radioactivité dans l'eau de mer.