Le Livret A a franchi la barre des 60 millions d'unités en 2010

© 2011 AFP

— 

Le Livret A a franchi la barre des 60 millions d'unités en 2010, pour atteindre 60,46 millions environ en fin d'année, selon un calcul effectué par l'AFP, ce qui représente une hausse de 21% par rapport à fin 2008, date de l'ouverture de sa distribution à toutes les banques.

La Caisse d'Epargne reste, de loin, le premier établissement du Livret A, avec 22,262 millions d'unités fin 2010, suivi par la Banque Postale, qui en comptait 19,9 millions.

A l'échelle du groupe BPCE (Caisse d'Epargne et Banque Populaire), le nombre de livrets atteint 23,49 millions.

Caisse d'Epargne et Banque Postale sont suivies par le troisième établissement historique du Livret A, le Crédit Mutuel (6,92 millions), qui le commercialise sous le nom de Livret Bleu.

Derrière ces trois banques qui, jusque fin 2008, détenaient l'exclusivité de la distribution de ce produit d'épargne, arrive le Crédit Agricole, première banque de détail en France qui a passé le seuil des 5 millions de Livrets (5,591 avec LCL).

Viennent ensuite Société Générale (2,2) et BNP Paribas (2,1).

Les banques ont collecté 7,80 milliards d'euros sur le Livret A en 2010, portant le stock total à 195,3 milliards.

Le succès de ce produit à la vigueur jamais démentie a été confirmé sur les premiers mois de 2011.

En janvier, les dépôts nets (une fois déduits les retraits) ont atteint leur plus haut niveau depuis deux ans, à 3,76 milliards d'euros.

En février, il a franchi les 200 milliards d'euros de dépôts pour la première fois de son histoire (200,8).

Le produit a bénéficié de l'annonce, le 13 janvier, du relèvement de son taux de 1,75% à 2%, qui est intervenu le 1er février.

Après être resté un an au plus bas niveau de son histoire, soit 1,25%, le taux du Livret A avait été relevé une première fois début août 2010, à 1,75%.