Wall Street ignore la chute de la confiance des ménages et finit en hausse

© 2011 AFP

— 

La Bourse de New York a fini en hausse mardi, les investisseurs surmontant une fois de plus une série de mauvaises nouvelles, notamment une rechute de la confiance des ménages américains: le Dow Jones a gagné 0,67% et le Nasdaq 0,96%.

Selon les chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 81,13 points à 12.279,01 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 26,21 points à 2.756,89 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 est monté de 0,71% (9,25 points) à 1.319,44 points.

"Les indicateurs économiques ne sont pas bons, on approche de la publication des chiffres de l'emploi (vendredi aux Etats-Unis), qui inquiètent, il y a le Moyen-Orient, la crise de la dette, le Japon... On se demande pourquoi les investisseurs achètent", a commenté Marc Pado, de Cantor Fitzgerald.

Mais "le trimestre a été difficile, il y a eu beaucoup de craintes", qui ont poussé les gérants de fonds à réduire leurs positions en actions, a-t-il expliqué.

"Le marché a rebondi, mais de nombreux intervenants sont trop peu exposés en actions" et risquent d'afficher de piètres performances trimestrielles, a-t-il poursuivi. "Il reste deux jours" pour rattraper le retard.

"On a donc une pression à la hausse à chaque fois que le marché se replie, même après des mauvaises nouvelles", a-t-il relevé.

Les indices new-yorkais se sont ainsi installés dans le vert après l'annonce d'une chute de la confiance des consommateurs américains. L'indice du Conference Board la mesurant a perdu 8,6 points, soit plus que prévu, revenant à son niveau de décembre.

Dans l'immobilier, les prix des logements ont baissé en janvier pour le septième mois d'affilée, de 0,2% par rapport à décembre, selon l'enquête Standard and Poor's/Case-Shiller.

Le marché obligataire a baissé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 3,491% contre 3,448% lundi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,545% contre 4,494% la veille.

  1. Nyse
  2. Nasdaq