SIPA

STRATÉGIE

Les clés pour bien préparer sa retraite

es experts passent au crible les critères à prendre en compte pour se préparer...

Quand on interroge les experts pour savoir à quel âge commencer à préparer sa retraite, tous répondent en chœur «le plus tôt possible». Pour les plus prudents, ce sera dès le premier emploi. Pour d’autres, ça peut attendre la trentaine, voire la quarantaine. Au final, même si chaque situation est unique, il y a une règle qui, elle, ne change pas: plus on commence tard à épargner et plus l’effort d’épargne est lourd à supporter.

Commencer tôt

«Il est important de commencer à épargner tôt, souligne Laure Delahousse, directrice épargne retraite à l'AFG1. Même si ce sont de petites sommes, elles feront des petits pendant plus longtemps.» Commencer tôt, c’est aussi se laisser le choix des options, de manière à adopter celle qui correspond le mieux à ses besoins et à ses envies. Ainsi, quand certains voudront sécuriser 100% de leur capital, d’autres préfèreront en disposer pour profiter de la retraite ou aider leurs enfants. Pour Lionel Tourtier, délégué général de l’Afpen, «on peut même imaginer un scénario en deux phases: une première phase de retraite active, pendant laquelle on continuera de travailler partiellement, et une seconde qui nécessitera de faire face à des dépenses de santé.»

 Evaluer le montant de sa pension

Des simulations de sa situation à la retraite sont déjà disponibles gratuitement via internet ou des applications pour smartphones (voir encadré). Car autant savoir à quoi s’attendre pour se décider, comme le remarque Hervé de La Tour d’Artaise, président de l’Association des conseils en gestion de patrimoine certifiés. «Si les Français sont aussi pessimistes quand on leur parle de retraite, c’est parce qu’ils ne connaissent pas bien le sujet et ne savent pas ce qui les attend.»

Quels sont les critères à examiner avant d’épargner? L’âge bien sûr, mais pas seulement. Le statut professionnel permet de savoir si l’on est éligible à des produits d’épargne spécifiques, tandis que la linéarité de la carrière et le type de métier donnent une indication sur le niveau de la pension et la fiscalité, avant et après la retraite. Dernier élément important: la situation matrimoniale. Un couple divorcé n’aura pas la même capacité d’épargne qu’une personne seule.

Acquérir sa résidence principale 

Une fois les bases posées, que conseillent les experts? D’abord généralement de commencer par acquérir sa résidence principale une fois que la vie professionnelle s’est stabilisée. Cela n’empêchera pas de déménager dans le futur, si le besoin s’en fait sentir. «L’idée est d’éviter d’avoir un loyer à payer au moment de la retraite, surtout que les loyers augmentent plus vite que les pensions», rappelle Anne Arthaud, responsable marketing de l’épargne longue LCL.

S'assurer un capital

La seconde démarche consiste à se constituer un capital, par exemple via l’assurance-vie ou le Plan d’épargne entreprise (bloqué cinq ans), pour faire face aux imprévus. Enfin, une fois l’investissement immobilier terminé ou parallèlement, si la capacité d’épargne le permet, il faudra songer à épargner ou à investir pour augmenter ses revenus à la retraite. Un plan d’épargne salariale comme le Perco ou d’épargne individuelle comme le PERP garantissent une rente (ou un capital) complémentaire à la retraite.

 1 Association française de gestion financière

Votre pension à portée de mobile

La dernière réforme des retraites a vu fleurir les applis «retraite». La dernière née est celle du cabinet W Finance. Disponible sur iPhone et Android, «Ma retraite» estime le montant net de votre pension en fonction des paramètres que vous allez rentrer, sans tenir compte de vos périodes d’inactivité. Un outil simple d’utilisation, qui, même s’il est approximatif, permet de vous rapprocher un peu de votre retraite.

 

 

 

Vous l’avez peut-être déjà remarqué : l’une des conséquences très annexes de la dernière réforme des retraites a été de voir fleurir les applis « retraite ». Après le simulateur de pension lancé en décembre par AG2R, c’est au tour du cabinet de conseil en gestion de patrimoine W Finance de sortir son appli gratuite « Ma retraite ». Disponible sur iPhone et Android, elle estime le montant net de votre pension en fonction des paramètres que vous allez rentrer, sans tenir compte toutefois de vos périodes d’inactivité. Un outil simple d’utilisation qui, même s’il est approximatif, permettra de rapprocher son utilisateur d’un sujet souvent jugé trop complexe.

 

Vous l’avez peut-être déjà remarqué : l’une des conséquences très annexes de la dernière réforme des retraites a été de voir fleurir les applis « retraite ». Après le simulateur de pension lancé en décembre par AG2R, c’est au tour du cabinet de conseil en gestion de patrimoine W Finance de sortir son appli gratuite « Ma retraite ». Disponible sur iPhone et Android, elle estime le montant net de votre pension en fonction des paramètres que vous allez rentrer, sans tenir compte toutefois de vos périodes d’inactivité. Un outil simple d’utilisation qui, même s’il est approximatif, permettra de rapprocher son utilisateur d’un sujet souvent jugé trop complexe.