L'Italie veut créer un pôle alimentaire national

E.M. avec Reuters

— 

Le gouvernement italien a rencontré des acteurs financiers et des entreprises en vue de créer une alliance nationale dans le secteur de l'alimentation alors que la bataille pour le contrôle de Parmalat fait rage.
                                   
Le ministre de l'Industrie Paolo Romano a indiqué au parlement que le gouvernement suivait de très près ce dossier et voulait s'assurer que la totalité de sa production reste en Italie.
                                   
«Pour cette raison, il y a eu des réunions avec les principaux acteurs du secteur en vue de créer une alliance qui rassemblerait des participants financiers et industriels pour mettre en place un pôle alimentaire national qui serait en mesure d'être compétitif sur le marché mondial», a-t-il expliqué.
                                   
Par ailleurs, l'autorité italienne de la concurrence a dit mercredi avoir demandé des informations à Parmalat et au groupe français Lactalis qui cherche à prendre le contrôle de son concurrent italien. Le gouvernement a également voté mercredi en conseil des ministres un texte pour limiter les OPA par des sociétés étrangères, notamment dans le secteur de l'alimentation.