Chine: Total proche de démarrer un projet de production

Reuters

— 

Total est en passe de démarrer son premier projet de production en Chine sur un gisement géant de gaz non conventionnel, rapportent Les Echos et La Tribune ce mercredi.

La Tribune indique que le plan de développement du pétrolier chinois CNPC-PetroChina, associé à 51% à Total, a été soumis aux autorités il y a quelques semaines et que le groupe français «pense commencer de façon imminente les premiers forages du bloc Sulige Sud, dans le bassin d'Ordos en Mongolie intérieure».

Un plateau de production de 50.000 barils équivalent pétrole par jour

«Selon nos informations, l'investissement de départ se situerait autour de 2 milliards de dollars (1,4 milliard d'euros) pour forer 450 puits et atteindre un plateau de production de 50.000 barils équivalent pétrole (bep) par jour. La production doit débuter en 2012 ou 2013. Les réserves sont estimées à 440 millions de bep», ajoute le quotidien. Ce projet serait consécutif à un accord de principe signé avec PetroChina en 2006.

Selon le PDG de Total, Christophe de Margerie, cité par Les Echos, cet accord représente une étape majeure pour Total en Chine: «Ici, on ne devient réellement crédible que le jour où l'on a finalisé un accord» souligne-t-il. Le quotidien ajoute que le véritable objectif stratégique pour Total consiste à nouer avec les compagnies chinoises des partenariats pour agir hors de Chine.