Areva: la reconduction d'Anne Lauvergeon est "envisageable"

© 2011 AFP

— 

La reconduction d'Anne Lauvergeon, dont le mandat expire en juin, à la tête du groupe nucléaire public Areva est un scénario "envisageable", a déclaré dimanche le ministre de l'Industrie et de l'Energie Eric Besson.

Interrogé lors de l'émission Internationales TV5-RFI-Le Monde sur cette hypothèse, pour assurer la continuité dans un contexte marqué par les accidents en série à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima et un intense débat sur la filière française, il a répondu que le sujet n'était pas la préoccupation immédiate du gouvernement.

"Son mandat arrive à échéance en juin et le président et le Premier ministre ont souhaité un processus très clair", qui consiste à demander à un comité ad hoc d'établir "une liste de candidats potentiels", a rappelé le ministre.

"Anne Lauvergeon, en tant que présidente sortante, est incluse automatiquement dans cette liste", a-t-il ajouté. Selon lui, "cela veut dire" que sa reconduction est "un scénario qui est envisageable".

Le deuxième mandat d'Anne Lauvergeon, 51 ans, qui préside Areva depuis 11 ans, prend fin en juin. Sa succession suscite des rumeurs récurrentes.

Elle entretient des relations tumultueuses avec le président Nicolas Sarkozy, qui envisagerait de ne pas la reconduire, selon la presse.