Inde: la banque centrale relève ses taux de 25 points de base

© 2011 AFP

— 

La banque centrale indienne a relevé jeudi ses taux d'intérêt pour la huitième fois depuis mars 2010 dans un nouvel effort pour dompter l'inflation, la plus élevée parmi les économiques asiatiques.

Conformément aux prévisions des analystes, le repo, le taux auquel la RBI prête aux banques commerciales, et le reverse repo, le taux d'intérêt que les banques reçoivent quand elles placent des avoirs à la banque centrale, ont été augmentés de 25 points de base, respectivement à 6,75% et 5,75%.

"Les pressions inflationnistes sous-jacentes se sont accentuées", a commenté dans un communiqué le gouverneur de la banque centrale, Duvvuri Subbarao, qui a révisé à la hausse les prévisions annuelles pour l'inflation, tablant désormais sur un taux de 8% contre 7% précédemment prévus.

En dépit d'une politique monétaire considérée comme la plus agressive dans la région, le taux d'inflation s'est encore renforcé en février sur un an. Selon les chiffres publiés lundi, il a atteint 8,31%, soit une légère hausse par rapport aux 8,23% le mois précédent.

Le gouvernement dirigé par le parti du Congrès (centre gauche) est sous pression depuis un an pour lutter contre l'envolée des prix qui durcit encore davantage les conditions de vie des millions d'Indiens vivant sous le seuil de pauvreté.

Fin février, des dizaines de milliers de manifestants de tous les Etats de l'Union indienne, en majorité issus de la classe ouvrière, ont défilé dans les rues de New Delhi pour dire leurs difficultés à nourrir leur famille.

Certains d'entre eux accusaient le gouvernement d'avoir "oublier les pauvres" pour "aider les riches".

L'inflation, qui a dans un premier temps été tirée par l'envolée des prix des denrées alimentaires, s'est désormais propagée à toute l'économie, soulignent les économistes.

Dans le même temps, la croissance de la troisième puissance économique d'Asie, qui a repris une activité soutenue après avoir été ralentie par la récession mondiale, devrait s'établir cette année à 8,6%, selon les prévisions du gouvernement. L'Inde anticipe une croissance de 9% l'an prochain.