Vif rebond de la Bourse de Tokyo

FINANCE Elle avait lourdement chuté depuis deux jours...

E.M. avec Reuters

— 

La Bourse de Tokyo en 2004.
La Bourse de Tokyo en 2004. — JPDN/SIPA

La Bourse de Tokyo a rebondi mercredi après avoir plongé de 16% sur les deux séances de lundi et mardi. Une chute sans précédent depuis 1987.

L'indice Nikkei a gagné 5,68% ou 488,57 points, pour finir à 9.093,72 points. Le Topix, plus large, a pris 50,90 points ou 6,64% à 817,63 points. Les achats de titres ont repris, même si certains investisseurs craignent une aggravation de la crise nucléaire après le séisme et le tsunami de vendredi.

Vif rebond

«Le rebond est assez fort car les investisseurs ont réalisé qu'ils pourraient avoir un peu trop paniqué hier», a déclaré Fujio Ando, de Chibagin Asset Management. Le marché reste cependant très volatil.
                                   
«Le marché ne se soucie pas des fondamentaux aujourd'hui. Tous les regards sont braqués sur la centrale nucléaire (de Fukushima-Daiichi) et le Nikkei évoluera en fonction des nouvelles concernant la centrale», estime Norihiro Fujito, de Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities.

>> Suivez en direct sur 20minutes.fr l'évolution de la situation au Japon

Actions en hausse

L'action Tokyo Electric Power (Tepco) <9501.T>, propriétaire de cette centrale, n'a pas pu être côtée pour la deuxième séance consécutive en raison d'un afflux d'ordres de vente dépassant les limites réglementaires. Les autres acteurs du secteur nucléaire se sont en revanche repris, qu'il s'agisse de Toshiba (+2,11%), de Mitsubishi Heavy (+6,27%) ou de Hitachi (+16,57%).
                                   
Le compartiment automobile, qui avait également lourdement trébuché en début de semaine, s'est redressé. Le numéro un mondial, Toyota, s'est adjugé 9,14%, à 3.345 yens, surperformant son secteur. Les titres Nissan et Honda ont respectivement avancé de 6,16% et 3,9%.