La Banque de France maintient sa prévision de croissance à 0,8% au 1er trimestre

© 2011 AFP

— 

La Banque de France maintient sa prévision de croissance de l'économie française au premier trimestre à 0,8%, ce qui représenterait sa plus forte progression depuis qu'elle est sortie de la récession au printemps 2009, selon une deuxième estimation publiée mardi.

Dans son enquête mensuelle de conjoncture, la Banque de France (BdF) a relevé une poursuite de la progression de l'activité industrielle en février dans l’ensemble des secteurs mais à un rythme plus modéré qu’en janvier.

Dans ses dernières prévisions publiées mi-décembre, l'Institut national de la statistique (Insee) se montrait moins optimiste et s'attendait à une croissance plus lente du produit intérieur brut (PIB) de la France début 2011, de 0,3% au premier trimestre puis de 0,4% au deuxième.

Le gouvernement table sur une accélération à 2% pour cette année, après 1,5% en 2010. La ministre de l'Economie Christine Lagarde a ainsi maintenu de manière "très ferme" cette prévision le 20 février, s'appuyant sur la première prévision de la Banque de France. La plupart des économistes et des instituts de conjoncture jugent cependant trop optimiste la prévision du gouvernement.