L'essence poursuit sa folle flambée

HAUSSE Le litre de sans-plomb dépasse les 1,50 euros...

Gilles Wallon

— 

Vu d'une pompe à essence à Paris le 8 février 2011
Vu d'une pompe à essence à Paris le 8 février 2011 — G. Varela / 20 Minutes

Jamais l’essence n’aura coûté si cher. Certains des prix du carburant ont atteint lundi leur record historique à la pompe, où le sans-plomb 95 se vend désormais à un peu plus de 1,50 euros le litre. C’est légèrement au-dessus de son record de juin 2008 (1,49 euros). Le litre de sans-plomb 98, lui, atteint 1,54 euros, contre 1,52 euros la semaine dernière et 1,53 euros en juin 2008. Reste le gazole, le carburant préféré des Français (78 % de la consommation) : il atteint 1,35 euros au litre, contre 1,32 euros la semaine dernière. Un record depuis septembre 2008, même si l’on reste encore loin du pic atteint en juin 2008 à 1,45 euros le litre.

L’impact de la Libye

Deux facteurs expliquent ces augmentations en pagaille : une forte demande mondiale, particulièrement en Asie, couplée à l’instabilité des pays arabes. Des installations pétrolières ont ainsi été touchées lors des affrontements en Libye. «C’est un facteur psychologique, affirme Guy Maisonnier, économiste à l’Institut français du pétrole. Les investisseurs craignent une contagion de la crise à l’ensemble des pays producteurs.» Pourtant, la production mondiale reste excédentaire de cinq millions de barils par jour.