Strauss-Kahn: «Les crises de demain seront différentes des crises d'hier»

© 2011 AFP

— 

Le directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn a prévenu lundi que les crises économiques «de demain» seraient différentes de celles connues jusqu'ici. Ils appellent donc la communauté internationale à la vigilance.

Vigilance

«Les crises de demain seront différentes des crises d'hier», a affirmé Dominique Strauss-Kahn lors de remarques introduisant une conférence d'économistes au siège du FMI.

«Donc nous devons éviter d'être trop sûrs de nous dans nos convictions sur la façon dont fonctionne l'économie mondiale, et rester vigilants en permanence face à l'émergence de nouveaux types de vulnérabilité», a-t-il poursuivi.

«Probablement ne l'avons-nous pas été suffisamment par le passé, car nous avions un ensemble d'idées dont nous pensions qu'elles seraient vraies pour toujours», a déploré Dominique Strauss-Kahn, citant la priorité donnée par les banques centrales à l'inflation ou la manière d'aborder la régulation financière.

Collaboration internationale

Dominique Strauss-Kahn a appelé les dirigeants des grandes économies à collaborer. «Plus l'économie mondiale est interconnectée, et je ne vois vraiment pas de raison pour laquelle la mondialisation ne se poursuivrait pas, plus le rôle de la coopération internationale continuera à croître», a-t-il expliqué.

«Mais comment l'organiser, et en particulier lors des époques calmes? Nous ne sommes certainement pas encore dans une époque calme, mais nous sommes à une époque plus calme que nous n'étions il y a un an», s'est-il interrogé.

«Et déjà l'élan [de la coopération] n'a pas disparu, ce serait injuste de le dire, mais l'élan n'est pas aussi fort qu'il n'a été , a prévenu Dominique Strauss-Kahn.