Précarité dans la Fonction publique: Plus de 100.000 personnes auront un CDI assure Georges Tron

EMPLOI Des négociations entre le gouvernement et les syndicats ont lieu ce lundi....

E.M.

— 

L'ancien secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Georges Tron.
L'ancien secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Georges Tron. — MEIGNEUX / SIPA

Le sort des 87.5000 agents précaires de la Fonction publique doit être scellé par une loi au printemps. Et la dernière séance de négociations entre gouvernement et syndicats a lieu ce lundi. 

Dans une interview au journal Le Parisien, le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Georges Tron, a indiqué que 100.000 personnes actuellement en CDD pourraient passer en CDI. Et qu’entre 40.000 et 50.000 agents contractuels devraient être titularisés dans les quatre ans qui viennent, c'est-à-dire obtenir le statut de fonctionnaire.

100.000 CDI

Si l’accord est signé, «tous les agents contractuels actuellement en CDD et ayant exercé une activité pendant six années quel que soit l’employeur (l’Etat, une collectivité territoriale ou un établissement hospitalier) et la catégorie (A, B ou C) passeront automatiquement en CDI. Cette mesure va concerner une grosse centaine de milliers de personnes», a-t-il indiqué.

«Quant à l’accès à la titularisation des agents contractuels par voie de concours spécifiques [pour bénéficier du statut de la fonction publique] prévu dans l’accord, 40.000 à 50.000 agents devraient pouvoir en bénéficier sur une période de quatre ans», a-t-il poursuivi.

Une loi au printemps

Le secrétaire d’Etat a en revanche prévenu qu’il ne s’agissait pas de nouvelles embauches et que l’administration allait continuer à employer des agents en contrats à durée déterminée.

Le recours aux CDD doit cependant «être mieux encadré. Il s’agit de réaffirmer deux principes simples: un emploi permanent doit être occupé par un titulaire. Mais, comme les entreprises du privé, le service public a des besoins ponctuels qui justifient de recourir à des CDD», a expliqué Georges Tron.

Le gouvernement compte déposer un projet de loi en mai au Parlement pour que la loi puisse être promulguée avant la fin de l’année.