Bercy victime d'une affaire d'espionnage informatique

ECONOMIE Le ministère de l'Économie l'a confirmé lundi...

E.M. avec Reuters

— 

BERTRAND GUAY/AFP

Le ministère de l’Economie a confirmé lundi matin avoir été victime d’une attaque contre son système informatique sur des documents liés à la présidence française du G20.

L’information avait été révélée un peu plus tôt par le site Internet du magazine Paris Match. Entre décembre dernier et début mars, Bercy a ainsi été la cible d'une «gigantesque attaque informatique» visant plus de 150 ordinateurs.

Espionnage

Selon l’article, qui cite une «source proche du dossier», la Direction du Trésor était la principale source des hackers à la recherche de documents autour du G20.

Mais les particuliers ne sont pas concernés par cette affaire d'espionnage. «Les dossiers personnels, les dossiers individuels, les dossiers fiscaux ne sont pas concernés», a expliqué lundi sur Europe 1 le ministre du Budget François Baroin, selon qui une vaste opération de maintenance a été menée ce week-end.

Il a ajouté que la France avait «des pistes» sur l'identité des pirates informatiques, sans toutefois donner plus de précisions. Le ministère a porté plainte contre X auprès du parquet de Paris et la DCRI, le service de renseignements français, a été saisie, explique Paris Match.