Goldman Sachs: L'ex-administrateur Gupta poursuivi pour délit d'initié

© 2011 AFP

— 

Le gendarme de la Bourse américaine, la SEC, a annoncé mardi qu'elle poursuivait un ex-membre du conseil d'administration de Goldman Sachs et de Procter & Gamble, Rajat Gupta, l'accusant d'avoir participé à l'affaire de délit d'initié du fondateur du fonds Galleon Raj Rajaratnam.

«Les administrateurs qui violent le caractère sacré des confidences de la salle du conseil d'administration pour des gains privés devront rendre compte de leurs actions illégales», a fait valoir un responsable de la SEC, Robert Khuzami, cité dans un communiqué de la SEC.

Selon la SEC, «Rajat Gupta, un ami et une relation d'affaires de Rajaratnam, lui fournissait des informations confidentielles apprises durant des téléconférences de conseils d'administration et d'autres occasions liées à ses fonctions chez Goldman Sachs et Procter & Gamble».

Informations confidentielles

«Rajaratnam a utilisé ces informations confidentielles pour des transactions au nom des fonds à risque de Galleon, ou les a communiqués à d'autres employés de sa société qui s'en sont servis pour leurs transactions avant que les sociétés fassent des annonces publiques», ajoute-t-elle.

«Gupta était à l'époque un investisseur direct ou indirect dans au moins certains de ces fonds à risques de Galleon, et avait potentiellement d'autres relations lucratives avec Rajaratnam», selon la SEC.

Goldman Sachs avait annoncé l'an dernier que M. Gupta quitterait son conseil d'administration car il se savait impliqué dans l'enquête. Le procès de M. Rajaratnam, qui avait été arrêté en octobre 2009, devrait s'ouvrir la semaine prochaine à New York. Il est accusé d'avoir profité d'informations confidentielles obtenues auprès de dirigeants d'entreprises pour réaliser environ 20 millions de dollars de profits en Bourse. Une trentaine de personnes ont déjà plaidé coupable dans cette affaire.