Wall Street flanche face à un nouveau bond des cours du pétrole

© 2011 AFP

— 

La Bourse de New York a fini en nette baisse mardi, fléchissant face à un bond des prix du pétrole, dont les répercussions possibles inquiètent même la banque centrale américaine: le Dow Jones a perdu 1,38% et le Nasdaq 1,61%.

Selon les chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average a lâché 168,32 points à 12.058,02 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 44,86 points à 2.737,41 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a cédé 1,57% (20,89 points) à 1.306,33 points.

En hausse à l'ouverture, les indices de Wall Street ont décroché alors que les cours du brut décollaient, le baril finissant à 115 dollars à Londres, presque 100 à New York.

Cette poussée sur le marché du pétrole a "ravivé les inquiétudes quant aux répercussions de la hausse des prix de l'énergie sur la consommation", ont relevé les analystes de Charles Schwab.

Alors que la crise libyenne se poursuit, les investisseurs se sont inquiétés mardi de la situation en Iran, où des affrontements ont opposé forces de sécurité et manifestants.

Ces tensions ont totalement éclipsé la hausse de l'indice ISM d'activité dans l'industrie aux Etats-Unis, pourtant au plus haut depuis près de sept ans.

"L'industrie va bien, l'économie se porte probablement bien", a reconnu Marc Pado, de Cantor Fitzgerald.

Mais "il y a des facteurs négatifs dans ce premier trimestre", a-t-il poursuivi: flambée des cours du pétrole, mais aussi des cours des produits agricoles, et tempêtes de neige à répétitions en début d'année aux Etats-Unis.

"La question, c'est de savoir à quel point ils sont négatifs", a-t-il ajouté.

Le président de la banque centrale, Ben Bernanke, a prévenu mardi qu'une "hausse durable des prix du pétrole et d'autres matières premières représenterait une menace tant pour la croissance économique que pour la stabilité des prix".

  1. Nyse
  2. Nasdaq