PSA réfléchit à une marque «low cost» pour l'Europe

© 2011 AFP

— 

PSA Peugeot Citroën réfléchit à une marque «low cost» pour l'Europe, mais n'a pas encore pris de décision à ce sujet, a déclaré mardi son directeur des marques, Jean-Marc Gales, lors du salon automobile de Genève.

«On est en train de regarder la question pour l'Europe», a déclaré Jean-Marc Gales lors d'une table ronde avec la presse. «Où cette voiture sera fabriquée, ça n'est pas encore décidé», a-t-il poursuivi, précisant toutefois que la production ne pourrait pas se faire en Europe pour des questions de coûts.

«Une chose est sûre, cette voiture ne sera ni Peugeot, ni Citroën», a insisté Jean-Marc Gales. Lancer un véhicule «low cost» sous ces marques irait à l'encontre de la montée en gamme des modèles voulue par le groupe, a-t-il fait valoir. Jean-Marc Gales n'a pas précisé quand PSA prendra sa décision sur le lancement d'une marque à bas coût.

Marque low-cost

Il n'a pas voulu dire non plus si ceci pourrait se faire en s'appuyant sur la troisième marque que doit lancer PSA en Chine dans le cadre de sa coentreprise avec son partenaire Changan. Interrogé sur la possibilité de réexpédier des véhicules produits dans ce cadre vers l'Europe, Jean-Marc Gales s'est contenté de répondre: «je ne l'exclue pas».

Dans le cas du lancement d'une marque à bas coût, «ce sera sûrement une forme de rupture, surtout dans la distribution», a averti Jean-Marc Gales, laissant entendre que les voitures pourraient être vendues par exemple sur internet.

Pendant longtemps, PSA a exclu cette option, alors que son concurrent Renault a rencontré un vif succès en Europe de l'ouest avec sa marque à bas coût Dacia.