Emploi: Sarkozy précise ses mesures contre le chômage des jeunes

CHÔMAGE l a confirmé la mise en place d'un bonus malus pour l'apprentissage...

Thibaut Schepman avec Delphine Bancaud

— 

Nicolas Sarkozy lors de son discours sur la Formation et l'emploi à Bobigny (Seine Saint Denis) le 1er mars 2011 
Nicolas Sarkozy lors de son discours sur la Formation et l'emploi à Bobigny (Seine Saint Denis) le 1er mars 2011  — AFP PHOTO POOL PHILIPPE WOJAZER

Pour lutter contre le chômage des jeunes, Nicolas Sarkozy parie encore et toujours sur l’apprentissage. En déplacement au Centre de formation de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le chef de l’Etat a précisé les mesures de son «plan sans précédent» contre le chômage annoncé en février dernier lors de l’émission «Paroles de Français».

Bonus/Malus pour l’apprentissage

Nicolas Sarkozy a répété son objectif d’atteindre 800.000 jeunes formés en alternance chaque année d’ici à 2015, et même «un million à terme», contre 600.000 aujourd’hui. Cet objectif est «ambitieux», mais «c’est possible» a-t-il assuré en précisant: «Nous allons rendre plus incitatif l’embauche de jeunes par les entreprises.»

Les entreprises de plus de 250 salariés devront respecter un quota de 4% de jeunes en alternance dans leurs effectifs, contre 3% actuellement. Les surtaxes seront toujours appliquées aux entreprises qui ne les respectent pas. Sauf que ces malus seront désormais modulés pour que «celui qui ne fait aucun effort soit plus pénalisé que celui qui est juste en dessous du seuil». Selon Nicolas Sarkozy, le seul respect de ce taux de 4 % par les entreprises concernées permettrait l’embauche de plus de 135 000 jeunes par an.

>>> L'apprentissage, solution miracle contre le chômage des jeunes? A lire sur 20minutes.fr…

Les entreprises qui embauchent plus de jeunes en alternance que ce que leur imposent les quotas seront elles récompensées par «de fortes réductions de charges», tandis que les PME (petites et moyennes entreprises) recevront des aides si elles signent plus de contrats en alternance en 2011 qu’en 2010. Objectif:d’augmenter de 25% le nombre de ce type contrats signés dans les petites entreprises . L’Etat va également financer 15.000 places supplémentaires d’hébergement des jeunes en apprentissage, qui seront financées «en sollicitant le grand emprunt».

Nicolas Sarkozy a enfin annoncé d’autres mesures de son plan, comme l’augmentation du nombre de contrats aidés et de contrats d’autonomie en 2011, ainsi que la hausse de 30% du budget de formation de Pôle emploi.