Les ports et terminaux fermés en Libye, exportations de pétrole bloquées

© 2011 AFP

— 

L'ensemble des ports et terminaux étaient paralysés mercredi en Libye, selon l'armateur français CMA-CGM, ce qui signifie le blocage de toutes les exportations d'hydrocarbures du pays, en proie à une révolte sanglante contre le régime de Mouammar Kadhafi.

"En raison d'une insurrection générale dans certaines villes libyennes depuis la semaine dernière, tous les ports et terminaux sont temporairement fermés", a annoncé sur son site internet CMA-CGM, compagnie maritime basée à Marseille.

Le seul autre débouché pour les exportations de pétrole ou de gaz libyen est le gazoduc Greenstream, qui relie la Libye à l'Italie. Mais les livraisons par ce gazoduc sont interrompues depuis mardi, selon le groupe pétrolier et gazier italien Eni.

Le pétrole atteint actuellement des niveaux inédits depuis 2008, en raison principalement de l'escalade meurtrière en Libye, l'un des quatre plus gros producteurs d'or noir en Afrique.

La Libye produit 1,69 million de barils par jour (mbj) de pétrole brut, et en exporte 1,49 mbj, en immense majorité (85%) vers l'Europe.

CMA-CGM indique que les bureau de son représentant à Misurata, Khoms et Benghazi sont temporairement fermés. Le bureau de Tripoli fonctionne avec une équipe réduite.

L'armateur précise que deux de ses navires sont actuellement en Libye, l'un à quai à Misurata et l'autre au mouillage devant le port de Tripoli.

Le groupe pétrolier français Total a annoncé mercredi avoir commencé à suspendre une partie de sa production en Libye, comme l'ont déjà fait avant lui Eni et le groupe espagnol Repsol.

Le groupe, qui avait décidé lundi le rapatriement de "la majeure partie" de ses expatriés, a indiqué que "le retour des familles de la majeure partie des expatriés est bien avancée", sans fournir le nombre de personnes concernées.

La production de Total en Libye s'est établie en 2010 à 55.000 barils équivalent pétrole par jour (l'ensemble des hydrocarbures dans leur équivalent en barils), soit 2,3% de la production totale du groupe.