La charte sur l'énergie devrait être signée par près de 90 pays

© 2011 AFP

— 

Près de 90 pays, représentant 90% de la demande et de la consommation mondiales de pétrole et de gaz, devraient signer mardi à Ryad la charte du Forum international de l'Energie (IEF), ont annoncé lundi le secrétaire général de l'IEF Noé van Hulst et un responsable saoudien.

«87 pays ont déjà indiqué qu'ils signeraient la charte, et quelques autres pourraient s'y ajouter. Aucun consommateur majeur ou producteur majeur de la planète ne manque à l'appel», a indiqué le prince Abdulaziz bin Salman bin Abdulaziz, haut responsable du ministère saoudien du Pétrole.

Les pays signataires de la charte s'engageront à coordonner leurs politiques et leurs efforts pour favoriser la stabilité des prix énergétiques, notamment en renforçant la transparence et la fiabilité des statistiques du secteur.

Une charte non contraignante

Cette charte, qui doit être finalisée et signée mardi lors d'une réunion extraordinaire de l'IEF en Arabie saoudite, associera l'Organisation des pays exportateurs de Pétrole (Opep) et l'Agence internationale de l'Energie (AIE), qui représente les pays consommateurs de l'OCDE.

S'y ajouteront la Russie (premier producteur mondial de brut), la Chine (premier consommateur énergétique mondial), le Brésil, le Mexique, et nombre de pays en développement.

«En tout, ces 90 pays représentent 90% de la production et de la consommation planétaires de pétrole et de gaz», s'est félicité le secrétaire général de l'IEF Noé Van Hulst.

Bien que la charte ne soit pas contraignante, «cela témoigne d'un engagement politique extraordinairement accru d'un très grand nombre de pays, c'est très encourageant pour le dialogue consommateurs-producteurs» que l'IEF cherche à promouvoir", a-t-il estimé.

L'idée de cette charte est née lors de la 12e édition du Forum, en mars 2010 à Cancun. Les membres de l'IEF s'étaient alors entendus pour renforcer leur coopération, en vue de rendre les marchés de l'énergie plus transparents et de réduire la volatilité des prix.