Les salariés français restent les champions du monde de la pause-déjeuner

ENTREPRISE Même si la tendance est légèrement à la baisse...

Thibaut Schepman
— 
 Une personne procède  au paiment de son déjeuner au sein du restaurant collectif du CNRS à  Lyon géré par "Ginov' Restauration", le 05 juin 2009.
 Une personne procède au paiment de son déjeuner au sein du restaurant collectif du CNRS à Lyon géré par "Ginov' Restauration", le 05 juin 2009. — AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

Pas de journée de travail sans pause déjeuner. Pour 58% des salariés français, le repas de midi est un moment incontournable de la journée de travail. Une exception française, révèle une enquête réalisée par Monster, alors que dans le monde plus de trois salariés sur cinq ne s’arrêtent jamais pour manger.

Les Français restent les champions du monde de l’exercice, devant les Italiens et les Indiens, qui sont 48% à prendre une pause le midi. Au bas du classement figurent les Américains, qui ne sont que 30% à s’arrêter pour manger.

12% déjeunent devant l’écran

La tendance semble pourtant s’inverser dans l’hexagone. «Alors que les Français étaient seulement 4 % en 2007 à déclarer ne pas prendre de pause-déjeuner, ils sont aujourd’hui 6 %», détaille Monster. Et 12% d’entre eux répondent qu’ils «déjeunent à leur bureau -devant l’écran- pour avancer sur leurs dossiers». Qu’en pense le droit du Travail? Il stipule qu’ «aucun temps de travail quotidien ne peut atteindre 6 heures sans que le salarié bénéficie d'un temps de pause d'une durée minimale de 20 minutes», même si ce temps n’est pas un «temps de travail effectif». Et il impose aux employeurs de mettre à disposition «des lieux de restaurations permettant de se restaurer dans de bonnes conditions d'hygiène et de sécurité».

Et pour vous? La pause-déjeuner est-elle un moment essentiel de votre journée de travail? Pendant combien de temps? Dites-le nous dans vos commentaires ci-dessous...