Didier Lombard va quitter la présidence de France Télécom le 23 février

FRANCE TELECOM Il évoque sa révocation en mars dernier, «quelque chose qui reste très douloureux»...

T.S avec Reuters

— 

Didier Lombard a été remplacé par Stéphane Richard, ancien numéro 2, en mars 2010. 
 
Didier Lombard a été remplacé par Stéphane Richard, ancien numéro 2, en mars 2010.   — MEIGNEUX / SIPA

Didier Lombard annonce quitter la présidence de France Télécom  dans un entretien publié vendredi par La Tribune. «Je rends mon mandat de président de France Télécom le 23 février», déclare-t-il dans le quotidien économique, précisant qu'il va créer une structure d'accompagnement des entrepreneurs français.

Sujet trop sensible

Il avait été évincé du poste de directeur général du groupe par Stéphane Richard en mars 2010 après une vague de suicides à France Télécom, évoquant «quelque chose qui reste très douloureux», mais il en était resté le président. «Je regrette la pression des changements qui s'imposaient et certains mots maladroits prononcés dans l'émotion du moment. Mais le sujet est encore trop sensible pour en tirer sereinement des conclusions définitives», ajoute-t-il.