Le FBI enquête sur d'éventuels biens de Ben Ali aux Etats-Unis

© 2011 AFP

— 

La police fédérale américaine a lancé une enquête préliminaire pour déterminer si l'ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali possédait des biens aux Etats-Unis, a rapporté mercredi le Wall Street Journal.

Interrogé par l'AFP, le FBI n'a pas confirmé l'existence d'une telle enquête.

Citant "une source proche du dossier", le quotidien affirme que "le FBI cherche à savoir si M. Ben Ali possède des biens aux Etats-Unis ou bien a utilisé des institutions financières américaines pour transférer des fonds illégaux".

C'est à cette seule condition que les Etats-Unis pourraient avoir juridiction pour le poursuivre en justice, ajoute le journal.

Selon le Wall Street Journal, la police fédérale travaille en coopération avec une équipe du ministère américain de la Justice chargée de la lutte contre la corruption internationale.

Zine El Abidine Ben Ali a été renversé le 14 janvier après un mois de révolte populaire et 23 ans d'un pouvoir sans partage.

Interpol a lancé le 26 janvier une alerte mondiale à destination de ses 188 membres en vue d'obtenir sa localisation et son arrestation, ainsi que celles de six de ses proches.

Les autorités tunisiennes avaient annoncé le même jour avoir lancé un mandat d'arrêt international contre l'ancien président et son épouse Leïla Trabelsi pour "acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers" et "transferts illicites de devises à l'étranger".