Hermès bat des records de ventes en 2010

LUXE Elles ont augmenté de plus de 25%...

© 2011 AFP

— 

Une boutique Hermès à Shanghai, en Chine, en 2007.
Une boutique Hermès à Shanghai, en Chine, en 2007. — Eugene Hoshiko/AP/SIPA

Hermès a annoncé des ventes record pour l’année dernière. Elles ont atteint un montant de 2,4 milliards d'euros, en hausse de 25,4%, supérieur aux attentes des analystes. Le groupe de luxe table sur des hausses sensibles de sa marge opérationnelle et du résultat avant impôts, dans un avis financier publié jeudi dans la presse.

Hausse de 25%

«L'objectif annuel de ventes a été dépassé grâce à une activité extrêmement dynamique dans les magasins du groupe pendant la période de Noël», souligne Hermès en indiquant qu'au quatrième trimestre, les ventes ont progressé de 25%.

Les analystes interrogés par l'agence financière DowJones Newswires tablaient sur un chiffre d'affaires annuel en hausse de 24% en 2010 à 2,36 milliards d'euros et un quatrième trimestre en progression de 18%.

Le groupe de luxe avait déjà revu à la hausse deux fois en cours d'année son objectif de ventes à 15% à taux constants. Il termine l'année à +18,9% contre 4,1% en 2009.

«Meilleure année»

En novembre, le gérant d'Hermès Patrick Thomas avait estimé que «2010 devrait être la meilleure année depuis 10 ans et peut-être dans son histoire».

Il avait aussi indiqué que la marge bénéficiaire du groupe devrait être plus importante que prévu de un à deux points.

Les bénéfices d'Hermès seront publiés le 4 mars mais le sellier indique déjà que pour 2010, la marge opérationnelle devrait «progresser sensiblement d'environ trois points» par rapport à 2009, année où elle avait atteint 24,2%.

De même, «la croissance du résultat avant impôts par rapport à l'année dernière devrait être légèrement supérieure à 40%», indique encore Hermès dans son avis.

Aise en tête

Toutes les zones géographiques affichent des ventes en forte progression à commencer par l'Asie hors Japon (+38%), tirées par «le fort développement de la Chine continentale, Macao et Hong Kong». L'Amérique progresse elle de 24% et l'Europe de 18%.

Tous les métiers du groupe sont aussi en hausse: maroquinerie et sellerie ont cru de 21%, soies et texiles de 19%, vêtements et accessoires de 18%, parfums de 16%. Les deux secteurs qui avaient le plus souffert en 2009, se sont redressés: 23% pour l'horlogerie et 11% pour les arts de la table.

Pour 2011, le groupe indique qu'il poursuivra «ses investissements dans le développement de son réseau de distribution avec l'ouverture de 10 succursales».