Véhicules hybrides: PSA et BMW s'allient pour fabriquer des composants

© 2011 AFP

— 

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën et son partenaire allemand BMW ont annoncé mercredi dans un communiqué conjoint la création d'une société commune qui fabriquera des composants pour véhicules hybrides, fonctionnant à l'essence et à l'électricité.

"BMW Group et PSA Peugeot Citroën ont décidé de franchir une nouvelle étape dans leur collaboration, en créant une joint-venture détenue à parts égales par les deux entreprises, et baptisée BMW Peugeot Citroën Electrification", selon le communiqué.

Les deux groupes, qui coopèrent déjà sur la fabrication de moteurs depuis plusieurs années, avaient signé en octobre un protocole d'accord visant à étendre leur coopération aux systèmes hybrides, rappelle la même source.

La société commune fabriquera des composants tels que batteries, moteurs électriques, générateurs, électronique de puissance et chargeurs, et mettra au point les logiciels permettant le fonctionnement des systèmes hybrides.

"Les partenaires développeront, produiront et achèteront ces composants en commun, s’assurant ainsi des économies d’échelle substantielles", ajoute le communiqué.

Le démarrage des opérations est prévu au second semestre et les composants seront prêts à équiper les véhicules des deux partenaires à partir de 2014.

Au-delà, cette société commune "a également vocation à créer une plate-forme européenne ouverte sur ces technologies, qui contribuera à la structuration d’une filière européenne dans le domaine de la technologie hybride".

Elle pourrait ainsi "sous-traiter certains développements à des fournisseurs et vendre ses composants hybrides à d’autres entreprises que ses deux actionnaires", soulignent les deux groupes.