COMMERCE

Eric Besson veut doubler les échanges industriels entre France et Israël

Il est en visite en Israël…

Le ministre français de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique, Eric Besson, a affirmé dimanche lors d'une visite en Israël que son objectif était de doubler les échanges industriels entre les deux pays d'ici cinq ans.

«Les échanges sont insuffisants. Ils ne sont pas à la hauteur des relations entre nos deux pays. Nous avons comme objectif en matière industrielle de doubler le volume des échanges d'ici cinq ans, c'est un objectif crédible», a déclaré M. Besson à l'issue d'un entretien à Jérusalem avec Shalom Simhon, ministre israélien de l'Industrie, du Commerce et de l'Emploi.

Coopération dans les énergies renouvelables

M. Simhon a estimé qu'il était possible de développer les échanges bilatéraux, comme l'ont prouvé les résultats enregistrés en 2010 avec une hausse de 12%. Les exportations israéliennes vers la France ont atteint 1,25 milliard de dollars tandis que les ventes françaises à Israël s'établissaient à 1,5 milliard de dollars. M. Besson, qui est accompagné d'une délégation de 21 chefs d'entreprises, a également annoncé la tenue des premières journées franco-israéliennes de l'innovation à Paris «vraisemblablement au début juin». Par ailleurs, les deux ministres ont signé un accord de coopération dans le domaine «des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique».

Ce document porte notamment sur le secteur photovoltaïque, le dessalement de l'eau, l'énergie solaire et les réseaux de distribution d'électricité «intelligents». M. Besson doit visiter lundi une centrale solaire et le site de l'entreprise Better Place, numéro un mondial du rechargement rapide des voitures électriques, qui a noué un partenariat avec Renault-Nissan pour le développement de la Renault électrique Fluence.