60% des Français ont une mauvaise image des grands patrons

SONDAGE Seul un tiers des sondés pensent que les grands dirigeants ont bien géré la crise...

Thibaut Schepman

— 

Sur les marches de la Grande Arche à La Défense, à Paris, le 27 décembre 2010.
Sur les marches de la Grande Arche à La Défense, à Paris, le 27 décembre 2010. — SUPERSTOCK/SIPA

Jugés trop préoccupé par leur rémunération, trop proche des hommes politiques ou encore trop éloigné des réalités de leurs concitoyens, les grands patrons sont mal aimés en France. Six Français sur dix en ont une mauvaise image, révèle une étude de la SOFRES publiée sur le site du magazine l’Expansion.

Manque de confiance

Principal reproche, les dirigeants des grandes entreprises font partie d'un «monde à part» note le magazine. Ainsi, «84% des interrogés considèrent ainsi que les grands patrons ne comprennent pas les problèmes des gens comme eux». Les Français sont aussi 77% à penser que les dirigeants «pensent uniquement à leur propre rémunération», «alors qu'ils ne doivent pas forcément leur position à leurs mérites (42%)».

S’ils leur reconnaissent tout de même une grande capacité de travail (à 73%) et un métier difficile (à 72%), ce manque de confiance est tout aussi grand concernant les performances des dirigeants. Seul un tiers des sondés estiment que les grand patrons ont su gérer la crise et un quart ont confiance en eux.