Wall Street finit en hausse, le Dow Jones se rapproche des 12.000 points

© 2011 AFP

— 

La Bourse de New York a fini en nette hausse lundi, prenant son élan avant une semaine chargée entamée par les résultats de McDonald's: le Dow Jones a gagné 0,92% pour se rapprocher de la barre des 12.000 points, et le Nasdaq 1,04%.

Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a pris 108,68 points à 11.980,52 points, se rapprochant en séance du seuil des 12.000 points qui lui échappe depuis le 20 juin 2008. Le Nasdaq, à dominante technologique, a engrangé 28,01 points à 2.717,55 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a progressé de 0,58% (7,49 points) à 1.290,84 points.

"La fête bat son plein", a constaté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management. "C'est toujours le premier mois de l'année (favorable à de nouveaux investissements, nldr), personne ne vend des titres".

Les investisseurs ont ajusté leurs portefeuilles après huit semaines consécutives de hausse pour l'indice Dow Jones, se concentrant sur les grands noms de la cote qui ont dopé les indices. La hausse de l'informaticien IBM (+2,66% à 159,63 dollars), plus forte pondération de l'indice vedette, y a largement contribué.

"Cette semaine va être énorme en terme de résultats, il va être difficile de combattre le flot de nouvelles positives au quotidien", a noté Marc Pado, de Cantor Fitzgerald, en prévision du déluge de publications trimestrielles qui devait s'abattre dans les prochains jours, avec des attentes optimistes de la part du marché.

Près de la moitié des composants de l'indice Dow Jones vont publier leurs résultats cette semaine.

En outre sont prévus une réunion de la banque centrale américaine, le discours du président Barack Obama sur l'état de l'Union et la première estimation de la croissance des Etats-Unis au premier trimestre.

"Le marché se concentre sur le potentiel de cette semaine pour rebondir", a estimé Marc Pado. Les investisseurs avaient réagi sans réelle emphase aux résultats et indicateurs meilleurs qu'attendu publiés la semaine passée, a précisé l'analyste.

La chaîne de restauration rapide McDonald's (+0,49% à 75,38 dollars) a donné le départ de la semaine avec des chiffres trimestriels conformes aux attentes mais qui n'ont pas trop impressionné le marché.

L'action du géant des microprocesseurs Intel (+2,02% à 21,24 dollars) est montée après l'annonce d'une augmentation de son programme de rachats de ses propres actions de 10 milliards de dollars.

Le groupe de services pétroliers Halliburton (+0,92% à 39,55 dollars) a publié des résultats supérieurs aux attentes en 2010, grâce à une forte reprise de l'activité en Amérique du nord, et s'est déclaré optimiste pour 2011, en raison d'une demande de pétrole soutenue.

Les grands magasins JCPenney (+7,19% à 32,52 dollars) a annoncé la fermeture de cinq magasins et la réorganisation de certaines activités, dans le but d'augmenter ses marges et sa profitabilité. Le groupe estime que ces opérations auront un impact positif de 7 cents sur son bénéfice par action en 2012.

L'action du laboratoire Genoptix s'est envolée (+25,81% à 24,86 dollars) après l'offre de rachat amicale lancée par le groupe pharmaceutique suisse Novartis, qui propose 25 dollars par action.

Le marché obligataire a monté. Le rendement du bon du Trésor à dix ans s'est replié à 3,408% contre 3,416% vendredi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,558% contre 4,574%.

  1. Nyse
  2. Nasdaq