Wall Street démarre prudemment une semaine chargée

© 2011 AFP

— 

La Bourse de New York était en petite hausse lundi dans les premiers échanges après la publication de résultats de McDonald's conformes aux attentes, entamant avec prudence une semaine économique très chargée: le Dow Jones gagnait 0,13% et le Nasdaq 0,36%.

Vers 14H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 15,14 points à 11.886,98 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 9,64 points à 2.699,18 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 avançait de 0,10% (1,32 point) à 1.284,67 points.

Vendredi, Wall Street s'était hissée à un nouveau sommet en deux ans et demi malgré une clôture mitigée par la baisse du secteur technologique. Le Dow Jones avait gagné 0,41% pour atteindre son plus haut niveau depuis juin 2008 et le S&P 500 0,24%, tandis que le Nasdaq avait cédé 0,55%.

Le marché se préparait à une semaine extrêmement chargée en rendez-vous: déluge de résultats d'entreprises, réunion de la banque centrale américaine, discours du président Barack Obama sur l'état de l'Union ou encore première estimation de la croissance des Etats-Unis au premier trimestre.

"Les investisseurs pourraient bien adopter une attitude prudente avant les commentaires de politique monétaire de la Fed mercredi", a estimé Joseph Hargett, de Schaeffer's Investment Research.

La journée de lundi toutefois était dénuée d'indicateurs économiques. Côté entreprises, la principale actualité venait de la chaîne de restauration rapide McDonald's (-0,79% à 74,42 dollars), qui entre dans la composition du Dow Jones. Le groupe a publié des chiffres trimestriels conformes aux attentes mais qui n'ont pas impressionné le marché.

"Le marché boursier américain s'est un peu refroidi après un début d'année effréné. Un repli notable la semaine dernière parmi les petites valorisations et les titres des grandes sociétés technologiques en a fourni la preuve", a observé Patrick O'Hare, du site d'analyse Briefing.com.

Le marché obligataire montait. Le rendement du bon du Trésor à dix ans se repliait à 3,402% contre 3,416% vendredi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,542% contre 4,574%.