La carte bancaire prépayée arrive

ARGENT Elle sera vendue chez les buralistes...

Gilles Wallon

— 

La carte débarque au printemps.
La carte débarque au printemps. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Les cartes bancaires prépayées préparent leur invasion. Déjà disponibles chez quelques buralistes, ces nouvelles cartes bancaires, qui fonctionnent comme une carte de téléphone, devraient se généraliser d'ici à la fin du trimestre. Elles seront vendues dans les points presse, les stations-service, les supérettes ou les bureaux de tabac.

Des frais plus élevés

Avec elles, pas besoin d'être client d'une banque pour retirer de l'argent dans un DAB ou acheter sur Internet. Il suffit d'acheter une carte vierge (sans crédit), entre 8 et 15€, selon le modèle, puis de se procurer des recharges, pour un plafond de 1.000€. MasterCard et Visa, qui lancent chacun plusieurs modèles avec des partenaires télécoms, visent large: 20 millions d'utilisateurs, pour un marché de 8 milliards d'euros, selon leurs estimations.

Le public visé va des «interdits bancaires» aux touristes, en passant par les internautes qui ne veulent pas communiquer leurs coordonnées sur Internet. «Le système existe déjà aux Etats-Unis. En Italie, on en a vendu six millions», explique-t-on chez Visa. Les frais facturés, entre 2 et 7% du montant versé, seront plus élevés que pour une CB traditionnelle.