Abus de CDD aux autoroutes de l'ASF

©2006 20 minutes

— 

Cinquante-six contrats à durée déterminée (CDD) équivalent à un contrat à durée indéterminée (CDI)

C'est ce qu'a jugé la cour d'appel de Bordeaux jeudi, en condamnant les Autoroutes du sud de la France (ASF) pour « licenciement abusif »

La société avait cessé d'employer Philippe Prouteau, un receveur de péage de 48 ans, en 2003, après lui avoir accordé 56 CDD pendant deux ans

Selon l'avocat de l'ex-salarié, son client était souvent appelé la veille pour travailler un jour ou deux

Les magistrats de la cour d'appel ont considéré, comme les prud'hommes, que cette succession de contrats constituait un seul et même CDI, a expliqué l'avocat

L'ancien receveur a ainsi obtenu 10 000 e de dommages-intérêts