BCE: la première étape de l'augmentation de capital réalisée mercredi

© 2010 AFP

— 

La première étape d'une augmentation de capital massive de la Banque centrale européenne (BCE) étendue sur deux ans a été effectuée mercredi, comme prévu, a indiqué un porte-parole de l'institution.

La BCE va presque doubler son capital, le portant de 5,76 milliards actuellement à 10,76 milliards d'euros fin 2012, soit une hausse de 5 milliards, a décidé mi-décembre son conseil des gouverneurs.

La levée de fonds auprès des 16 banques centrales nationales de la zone euro doit se dérouler en trois étapes d'un montant égal de 1,163 milliard d'euros. La première a lieu ce mercredi, les deux autres suivront fin 2011 puis fin 2012.

L'opération est toutefois un simple jeu d'écritures, qui n'implique pas de transfert effectif d'argent.

La part de chaque pays membre de la zone euro est calculée à partir de sa participation au capital de la BCE. Les pays de l'Union européenne qui n'ont pas adopté la monnaie unique et qui ont souscrit pour un total de 30% au capital nominal de la BCE participent aussi à l'opération, mais pour un montant symbolique de moins de 100.000 euros.

Les nouveaux membres de la zone euro, par exemple l'Estonie qui passera à la monnaie unique au 1er janvier, participeront aux prochaines levées de fonds.

La BCE a justifié son augmentation de capital par "la nécessité de disposer d'une base adéquate en capital dans un système financier qui a crû considérablement".

L'institution a mis en place ces derniers mois une série de mesures anti-crise en direction des banques avec des prêts de liquidités illimités à taux fixe, et par le biais d'une intervention directe sur le marché obligataire, en achetant des titres de dette des pays les moins solvables de la zone euro.

Au vu des difficultés persistantes de certains d'entre eux, ce programme d'achats d'obligations mis en place au printemps, et au titre duquel la BCE a déjà dépensé 73,5 milliards d'euros, va vraisemblablement continuer dans les semaines à venir.