La crise de la dette dans l'UE peut devenir "une maladie chronique", selon Pékin

© 2010 AFP

— 

Le ministre chinois du Commerce estime que les mesures prises en Europe pour résoudre la crise de la dette souveraine "sont en train de transformer une maladie grave en maladie chronique", rapportent les médias officiels vendredi.

Selon Chen Deming, le Fonds de secours permanent en faveur des pays de la zone euro, créé par l'Europe, ne va pas résoudre la crise.

"Ces mesures transforment une maladie grave en maladie chronique. C'est difficile de savoir si ces nations engluées dans une crise de la dette pourront se reprendre dans trois à cinq ans", a déclaré M. Chen, selon le Shanghai Securities News.

Il a aussi prévenu que la Chine devait suivre avec attention les développements de la crise, notamment en janvier et février.

Mardi, ce ministre chinois s'était dit "très inquiet" de la capacité des Européens à venir à bout de la crise des dettes souveraines, en marge de discussions économiques entre la Chine et l'Union européenne.

La Chine s'est dite jeudi prête à aider l'Union européenne, en utilisant ses réserves de change. "A l'avenir, l'Europe sera un de nos principaux marchés pour investir nos réserves de change", a déclaré Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, sans donner toutefois plus de détails sur ces investissements.