Findus crie à la pénurie de poisson à cause du réchauffement climatique

ALIMENTATION Les quantités pêchées ne cessent de baisser...

© 2010 AFP

— 

Des colins de l'Atlantique, le 28/03/2009.
Des colins de l'Atlantique, le 28/03/2009. — Pascal Saez/Sipa

Le groupe agroalimentaire Findus France a tiré la sonnette d'alarme mercredi sur la raréfaction du colin lieu qui a obligé son unique fournisseur à fermer, entraînant une pénurie pour ce groupe qui souligne ne travailler qu'avec des pêcheries écologiquement responsables.

Les pêcheries Faroe Seafood dans les îles Féroé (Danemark), principaux fournisseurs en colin lieu sur la zone (60%) et unique fournisseur de Findus, ont annoncé la cessation de leur activité début décembre, menaçant 800 emplois dans la région.

«Nous travaillons avec un nombre de pêcheries très limité, environ 35, qui répondent à nos critères de pêche responsable», a expliqué à l'AFP Matthieu Lambeaux, directeur général de Findus France, pour justifier la pénurie. Il a ajouté que les stocks étaient suffisants pour tenir jusqu'en mars.

Réchauffement climatique

La fermeture des pêcheries s'explique par une raréfaction du poisson qui pourrait être causée par un déplacement de l'espèce dû au réchauffement climatique, et par une hausse des prix et des besoins en financement que la banque des pêcheries, en faillite, n'a pas pu suivre, selon M. Lambeaux.

«L'exemple des îles Féroé est emblématique du problème de la raréfaction des ressources marines. Il devient urgent que tous les acteurs s'engagent désormais dans une démarche de pêche responsable pour garantir la disponibilité des ressources de poisson aujourd'hui comme pour les générations futures», a exhorté le directeur général.

Raréfaction de la ressource au niveau mondial

En 2010, les captures de poissons sur les îles Féroé ont baissé de 20% par rapport à 2009. Le groupe compte reprendre son approvisionnement en colin, qui représente 20% de ses ventes, via d'autres fournisseurs ou avec du colin d'Alaska, pêché dans le Pacifique.

Cette pénurie temporaire ne devrait pas avoir d'impact sur les prix. Le groupe avait indiqué en septembre qu'il allait augmenter les prix de ses poissons surgelés de 15% en moyenne dès janvier 2011 en raison de la raréfaction de la ressource au niveau mondial.Findus France rappelle qu'il s'est engagé dans le développement durable depuis 2007 avec des poissons issus de la pêche responsable et la suppression de l'huile de palme dans ses produits.