L'Etat considère Ingenico comme une entreprise "stratégique"

© 2010 AFP

— 

Le fabricant de terminaux de paiements Ingenico est une entreprise "stratégique" et "essentielle" pour la filière électronique française, a affirmé lundi le ministre de l'Industrie Eric Besson, en se réjouissant du rejet par le conseil d'administration de cette société d'une offre de rachat d'une entreprise étrangère.

"L'Etat a pleinement conscience du caractère stratégique de cette entreprise, Ingenico, pour la filière électronique française", a déclaré M. Besson sur LCI. "L'Etat considère que c'est une entreprise essentielle pour la filière électronique française", a-t-il insisté.

"Je me réjouis qu'hier, le conseil d'administration (d'Ingenico) ait considéré que l'offre n'était pas suffisamment intéressante. C'est une étape très importante", a-t-il déclaré.

Le fabricant français a indiqué dimanche que cette offre, qui lui a été soumise la semaine dernière, était subordonnée à un certain nombre de conditions qui la rendaient inacceptable "au stade actuel des discussions".

Ingenico n'a pas identifié son prétendant mais, selon la presse économique, il s'agirait du groupe diversifié américain Danaher (électronique professionnelle).