Bourse de Paris: ouverture en hausse

© 2010 AFP

— 

Bon départ pour la Bourse de Paris qui évoluait en hausse lundi matin dans les premiers échanges (0,71%). Les investisseurs ont en effet salué les avancées du sommet de Bruxelles de la semaine passée.

A 09H38 (08H38 GMT), le CAC 40 gagnait 27,51 points à 3.894,86 points.

Alors que les investisseurs sont toujours inquiets d'une possible contagion de la crise de la dette en zone euro notamment au Portugal et à l'Espagne, les dirigeants de l'UE ont mis sur les rails un mécanisme d'entraide financière permanent dans l'espoir qu'il permettra aux pays de l'Union monétaire d'affronter les tempêtes éventuelles à venir. Il s'agit d'une innovation importante, qui aurait été impensable il y a quelques années encore.

Mais ils ne se sont pas prononcés sur une éventuelle augmentation des ressources des Fonds de soutien actuel et à venir, se contentant de promettre un «soutien financier adéquat» au dispositif qui existe aujourd'hui.

Crédit Agricole perdait 1,04% à 9,98 euros alors que le groupe va devoir enregistrer une perte sur sa participation dans la banque italienne Intesa Sanpaolo qui va amputer son résultat de 1,25 milliard d'euros. Le reste du secteur financier était bien orienté: Société Générale (1,03% à 41,72 euros), BNP Paribas (0,86% à 50,14 euros) et Axa (0,71% à 12,73 euros).

En tête du SBF 120, Rhodia (6,19% à 24,16 euros) et CGG Veritas (3,37% à 22,70 euros), qui profitent tous les deux d'un relèvement de recommandation. Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur le titre Rhodia de «neutre» à «surpondérer» tandis qu'Exane BNP Paribas a relevé celle de CGG Veritas de «neutre» à «surperformer».

Le titre d'Ingenico était toujours suspendu alors que le conseil d'Ingenico a demandé la reprise de la cotation du titre suspendu depuis vendredi. Le groupe a rejeté l'offre de rachat qui lui avait été soumise la semaine dernière. La cotation devrait reprendre dans la matinée, a indiqué NYSE Euronext, l'opérateur du marché parisien.