des rémunérations « shocking »

— 

« Inacceptables. » Voilà comment le ministre britannique des Entreprises, Vince Cable, qualifie les rémunérations de certains salariés des banques du pays. Hier, il a averti les établissements financiers : le gouvernement de coa­lition, mi-conservateur, mi-libéral démocrate, est déterminé à mettre fin aux pratiques dans le secteur. Alors que le pays s'engage dans une période de rigueur exceptionnelle, de nombreuses banques ont relevé les salaires de base de leurs employés, en perspective d'une législation plus contraignante sur les primes. La décision passe très mal auprès des contribuables, qui ont été mis à contribution, il y a deux ans, pour sauver des banques de la faillite.G. W.