Sarkozy souhaite accélérer la convergence économique en zone euro

© 2010 AFP

— 

Le président français Nicolas Sarkozy a souhaité vendredi à Bruxelles que l'Union européenne puisse "aller plus loin" rapidement en matière de "convergence des politiques économiques" et de "mise en place du gouvernement économique de la zone euro".

"Il va falloir aller plus loin pour affirmer au sein de la zone euro la nécessité de la convergence des politiques économiques. Il y a une convergence budgétaire, il y a un pacte de stabilité, il y a possibilité de sanction pour les Etats qui ne respectent pas leurs engagements, il faut sans doute maintenant aller plus loin", a dit M. Sarkozy au terme d'un sommet européen.

"Ca sera le travail des premières semaines du début de l'année (2011) pour la mise en place du gouvernement économique de la zone euro et de la convergence des politiques économiques", a-t-il poursuivi, annonçant des propositions communes à ce sujet avec la chancelière allemande Angela Merkel.

"L'objectif, c'est clairement que les écarts de compétitivité, que la politique économique soit mieux coordonnée entre les 16 Etats membres de la zone euro", a ajouté le chef de l'Etat français, "il faut que des programmes de convergence se mettent en place, un peu à l'image de celui que nous avons entre les Allemands et les Français".

Paris et Berlin travaillent depuis plusieurs mois à la convergence de leurs systèmes fiscaux.

Nicolas Sarkozy a souligné que la convergence des politiques économiques ne se limitait pas "au seul problème des déficits budgétaires". "Pourquoi ne pas imaginer qu'on réfléchisse ensemble et qu'on annonce ensemble des objectifs" en matière de systèmes de retraite, a-t-il lancé.