Un magazine allemand verrait bien Axel Weber à la tête de Deutsche Bank

© 2010 AFP

— 

Le patron de la banque centrale allemande (Bundesbank) Axel Weber fait partie des options étudiées par la première banque allemande Deutsche Bank pour prendre la succession de son patron actuel, affirme l'hebdomadaire allemand Manager Magazin paru vendredi.

Le magazine, qui ne cite pas de source, souligne que M. Weber est "très bien vu" par la direction de Deutsche Bank dans la course à la succession de Joseph Ackermann, qui ne devrait toutefois pas intervenir avant 2013.

"Nous ne commentons pas des rumeurs", a réagi un porte-parole du groupe interrogé par l'AFP.

La candidature de M. Weber était jusqu'ici évoquée mais pour un tout autre poste, celui de la présidence de la Banque centrale européenne (BCE), le mandat du français Jean-Claude Trichet arrivant à expiration fin octobre 2011.

Mais les couleurs de l'Allemand, soutenu par la chancelière Angela Merkel, ont pâli ces derniers mois en raison de son opposition ferme et publiquement affichée au programme de rachats d'obligations publiques que la BCE a lancé en mai.

L'attitude de M. Weber, qui se veut le gardien de l'orthodoxie financière à l'allemande, fait craindre à ses partenaires de la zone euro un manque de souplesse alors que la crise de la dette continue de battre son plein.

Axel Weber, qui a mené une carrière universitaire avant de devenir président de la Bundesbank en 2004, n'a jamais dirigé une banque d'affaires. En outre, Deutsche Bank dispose d'un réservoir de candidats en interne et a encore tout son temps pour choisir l'héritier de M. Ackermann.