Le moral des industriels s'améliore de 3 points en décembre

© 2010 AFP

— 

Le moral des industriels français s'est amélioré en décembre, gagnant trois points à 103 points par rapport au mois précédent et retrouvant son niveau de mi-2008 avant le début de la crise, a annoncé vendredi l'Insee.

Cet indicateur synthétique du climat des affaires dans l'industrie manufacturière, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité, avait chuté tout au long de la récession, jusqu'à un plus bas historique de 70 points en mars 2009.

Il s'est depuis redressé très progressivement et se retrouve désormais au-dessus de son niveau moyen de longue période (100 points), selon l'Institut national de la statistique. En novembre, il avait baissé de deux points.

Selon les industriels interrogés pour l'enquête de décembre, l’activité passée a sensiblement progressé, "à un niveau bien supérieur à sa moyenne de longue période".

Les stocks de produits finis sont toujours jugés faibles. En revanche, les carnets de commandes globaux se regarnissent nettement. Les carnets de commandes étrangers restent toutefois jugés peu étoffés.

Face à une demande, notamment globale, qui s’améliore, les perspectives personnelles de production pour les prochains mois se redressent légèrement, ajoute l'Insee.

Les perspectives générales, qui représentent l’opinion des industriels sur l’activité de l’industrie dans son ensemble, progressent également.