Hausse prévue pour les travaux publics en 2011 après 3 années de baisse

© 2010 AFP

— 

Le secteur des travaux publics, après une baisse de 12% de son chiffre d'affaires et une perte de 20.000 emplois en trois ans, devrait enregistrer une progression de 2,5% en 2011, a indiqué lundi la Fédération nationale des travaux publics (FNTP)

"L'activité des travaux publics devrait enregistrer une légère reprise de +2,5% en valeur en 2011. Le chiffre d'affaires s'établirait ainsi à près de 40 milliards d'euros, ce qui reste encore inférieur au point haut de 41 milliards atteint en 2008", a déclaré Patrick Bernasconi, président de la FNTP, lors d'une conférence de presse.

Cette reprise de l'activité devrait être tiré par le secteur privé (+4%), grâce notamment à la hausse des mises en chantier de logements neufs, les collectivités locales (+2%), les "grands opérateurs" (Réseau ferré de France, RATP, +2,5%) qui compenseront la baisse des commandes des régions (-2%), des départements (-6%) et surtout de l'Etat (-9%).

Alors que le secrétaire d'Etat aux Transports Thierry Mariani a mis en garde lundi contre une nouvelle paralysie sur les routes en cas de fort épisode neigeux cette semaine, comme le prévoit Météo France, le président de la FNTP a dénoncé "les crédits attribués à l'entretien des routes qui seront particulièrement réduits en 2011".

"Cela ne peut qu'entraîner une dégradation de la qualité du réseau, face à un trafic qui continue à augmenter, avec des crédits courants (y compris la viabilité hivernale) qui baissent de 18% et ceux consacrés à l'entretien préventif et à la réparation des chaussées qui chutent de 50%", regrette M. Bernasconi.

Malgré l'amélioration de situation en 2011, le président de la FNTP craint de nouvelles réductions d'effectifs, pouvant aller jusqu'à 45.000 (sur un total de 300.000), "en raison de la redoutable érosion des marges, voire de la vente à perte de la part des entreprises au cours des dernières années".

Pour proposer des "actions à mettre en oeuvre", la FNTP va organiser le 29 mars prochain à Paris des Etats généraux des travaux publics.