Économie

Renault: vers un bénéfice net de 3,3 milliards d'euros en 2010

Le constructeur automobile français Renault devrait dégager un ...

Le constructeur automobile français Renault devrait dégager un bénéfice net d'environ 3,3 milliards d'euros en 2010, gonflé par la vente de parts dans les camions suédois Volvo AB, a indiqué lundi une source proche du dossier à l'AFP, confirmant une information du Figaro.

Selon un consensus établi par des analystes financiers, Renault devrait dégager un résultat courant de 1,3 milliard d'euros cette année et les prévisions du groupe sont "en ligne avec le consensus", selon cette source.

Les deux milliards restant proviendraient de la cession de 15% du capital de Volvo AB, qui a eu lieu en octobre. Cette vente de la plus grande partie de sa participation du constructeur français dans le groupe suédois avait rapporté en tout 3,01 milliards d'euros à Renault.

Contacté par l'AFP, Renault n'a pas souhaité commenter ces chiffres.

Le patron du groupe Carlos Ghosn avait assuré lors du Mondial de l'automobile à Paris, en septembre, que Renault serait "bénéficiaire en 2010".

L'an dernier, le groupe avait plongé dans le rouge, avec une perte de 3,1 milliards d'euros, en raison de la crise.

Sur l'ensemble de l'année, le constructeur automobile français devrait battre son record de ventes de voitures de 2005, avec "près de 2,6 millions" de véhicules vendus, indique le Figaro, qui cite M. Ghosn.

Renault table sur un chiffre d'affaires d'environ 38 milliards d'euros cette année, soit un niveau proche du chiffre enregistré en 2008, avant la crise, a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du dossier. En 2009, le chiffre d'affaires du groupe avait reculé à 33,7 milliards d'euros.

A l'horizon 2013, le groupe, qui doit présenter un nouveau plan stratégique en février, table sur des volumes de ventes compris entre 2,6 et 3 millions de véhicules.