La Bourse de Paris poursuit son rebond et frôle les 3.900 points

© 2010 AFP

— 

La Bourse de Paris a poursuivi son rebond lundi malgré une séance dépourvue d'indicateurs et a terminé en hausse de 0,91%, soutenue par l'absence de mesures prises par Pékin pour freiner son inflation.

L'indice vedette a avancé de 35,09 points à 3.892,44 points dans un volume d'échanges de 3,207 milliards d'euros. Le CAC 40 a pris 3,80% en une semaine.

Depuis son ouverture, le marché parisien a été soutenu par des statistiques chinoises solides publiées ce week-end et l’absence de remontée des taux directeurs en Chine, contrairement aux anticipations du marché.

Les indicateurs publiés montrent en effet que la deuxième économie mondiale continue à croître à un rythme très soutenu et que la consommation, reflet de la demande chinoise, se porte bien.

De leur côté, les chiffres de l'inflation en novembre (à plus de 5%, au plus haut depuis la crise financière) laissaient présager une intervention rapide de la banque centrale chinoise, qui n'a finalement pas eu lieu, soulageant par là-même les Bourses asiatiques et dopant les cours des matières premières.

En outre, "le marché continue de monter et de profiter de statistiques au-dessus des attentes la semaine dernière" notamment l'indice de confiance des consommateurs américains --le Michigan--, a relevé Aurélien Hotton, conseiller boursier chez Swiss Life Gestion Privée.

Sur le front des valeurs, le titre du groupe parapétrolier Technip a terminé en tête du CAC 40 (+3,27% à 68,12 euros) suivi par ArcelorMittal (+3,06% à 27,93 euros).

  1. Euronext (CAC 40)