Les dalles-puzzle risquent de finir au tapis

anthony nataf

— 

Certains tapis-puzzle pourraient contenir du formamide, un solvant cancérigène.
Certains tapis-puzzle pourraient contenir du formamide, un solvant cancérigène. — G. VARELA / 20 MINUTES

Les tapis-puzzle (ou dalles-puzzle) sur lesquels les bébés aiment tant se rouler vont-ils être retirés des rayons jouets en urgence ? Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat chargé de la consommation, a demandé samedi à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) de contrôler au plus vite leur toxicité. Ces tapis de sol souples et multicolores que l'on trouve aussi dans les crèches pourraient être dangereux pour la santé. En particulier pour les enfants les plus jeunes enclins à les porter à la bouche.

Le formamide interdit en 2013
Le secrétaire d'Etat attend les résultats de la DGCCRF « sur la conformité à la réglementation et sur les risques des tapis-puzzle en mousse dans les tout prochains jours », précise un communiqué de ses services. La réaction de Frédéric Lefebvre fait suite à la décision, vendredi, du ministre belge de la Protection des consommateurs d'interdire à la vente ces surfaces de jeu. Selon un communiqué, des analyses « font apparaître que la quasi-totalité des tapis mis en vente émettent un niveau trop élevé de particules nocives, notamment de formamide », un solvant chimique cancérigène utilisé dans l'industrie. Désormais en Belgique, où les contrevenants à l'interdiction risquent jusqu'à 20 000 € d'amende, « afin qu'un tapis-puzzle soit mis sur le marché, le fabriquant sera obligé de prouver, par l'introduction d'un dossier technique, que le produit ne contient plus aucune trace de substances nocives. » Frédéric Lefebvre a demandé à son homologue belge de lui transmettre les analyses scientifiques en sa possession. On peut s'attendre à ce que la DGCCRF rende un avis similaire à celui des autorités belges. En effet, si des associations de consommateurs mettent en garde contre le formamide depuis plusieurs années, l'Union européenne a déjà prévu son interdiction en 2013. En cette période d'achats de Noël et en l'absence de directives, les tapis étaient toujours en vente hier.

la chine en pointe

La France est le premier marché d'Europe pour le jouet, selonla Fédération françaisedes industries du jouet. D'ailleurs, 61,7 % des jouets vendus en France sont importés de Chine, qui reste le premier fournisseur. En Europe, 80 % des jouets proviennent de Chine.Une situation qui pose des problèmes de normes. Dernière affaire en date, en octobre dernier, le géant Mattel avait rappelé 10 millions de jouets dont 20 700 produits Fischer-Price en France.