Chrysler: les choses avancent bien pour un retour en Bourse au 2e semestre

© 2010 AFP

— 

Le directeur général de Chrysler Sergio Marchionne a affirmé vendredi que les choses "avançaient bien" pour un retour en Bourse au second semestre 2011, et a promis que le constructeur automobile américain serait de retour dans le vert avant l'opération boursière.

"Nous serons de retour sur le marché au second semestre 2011", a-t-il répété en marge d'une conférence organisée par le Conseil des relations entre les Etats-Unis et l'Italie.

Chrysler était sorti de la cote l'an dernier au moment de son dépôt de bilan. Il en était ressorti adossé à l'italien Fiat, actionnaire à hauteur de 20% et aux commandes opérationnelles, tandis que les Etats américain et canadien détiennent respectivement 8 et 2% et un fonds à gestion syndicale 55%.

M. Marchionne a affirmé vendredi que le constructeur américain reviendrait dans le vert "en 2011" même s'il n'a pas été en mesure de dire quand exactement.

"Nous serons en mesure d'afficher de la performance financière pour justifier un retour en Bourse au troisième ou au quatrième trimestre 2011", à savoir plusieurs trimestres de rentabilité d'affilée, a-t-il détaillé.

M. Marchionne, également patron de Fiat, avait estimé le mois dernier qu'il restait beaucoup de travail pour Chrysler avant de se "présenter d'une manière ou d'une autre devant les marchés financiers" en 2011, alors que le constructeur n'est toujours pas redevenu bénéficiaire même s'il affiche un résultat opérationnel positif.

Vendredi, il a souligné par ailleurs qu'il y avait actuellement "une renégociation de contrat" en cours pour les travailleurs de Chrysler.

Pour séduire le marché, il a insisté sur le fait que le défi principal restait de vendre plus de voitures. Interrogé sur la nouvelle Fiat 500, il a rappelé qu'elle serait lancée sur le marché américain au premier trimestre. "Nous la vendrons", a-t-il assuré.

"L'intégration Chrysler-Fiat avance bien, toute la marque Chrysler est en train d'être absorbée par Lancia, et au salon de l'automobile de Genève vous verrez toutes les voitures américaines avec un sceau européen", a-t-il détaillé.

"Nous avons choisi un distributeur pour Chrysler, cela se passe bien", a-t-il également précisé.

Chrysler et Fiat avaient annoncé en mai leur intention de créer un nouveau réseau de distribution en Europe avec plus de 1.000 points de vente d'ici à 2014, principalement sous la marque Lancia, à l'exception de la Grande-Bretagne, où Lancia n'est pas présente et où sera maintenue la marque Chrysler.