La France reste la première destination touristique au monde

TOURISME La Chine pourrait ravir à l'Espagne la troisième place...

© 2010 AFP

— 

Des touristes au pied de la Tour Eiffel, à Paris, lundi 4 octobre 2010.
Des touristes au pied de la Tour Eiffel, à Paris, lundi 4 octobre 2010. — Oriane Raffin/20minutes.fr

La France garde en 2010 sa place de numéro un des destinations touristique dans le monde. La Chine, quatrième en 2009, pourrait ravier la troisième place à l’Espagne, a indiqué jeudi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).

La France, numéro 1

«La France restera numéro un», a expliqué lors d'une rencontre avec des journalistes Taleb Rifai, secrétaire général de l'OMT, dont le siège se trouve à Madrid.

En 2009, l'Hexagone avait reçu 74,2 millions de touristes internationaux, les Etats-Unis 54,9 millions, l'Espagne 52,2 millions et la Chine 50,9 millions.

La Chine, troisième?

En 2010, la Chine «pourrait dépasser l'Espagne», même si les chiffres actuels la donnent encore 4e, mais très près du podium, a-t-il ajouté. L'Espagne, qui avait perdu sa 2e place en 2008, mise beaucoup sur le tourisme, qui représente environ 10% de son PIB.

L'OMT, organisation dépendant des Nations Unies, publiera le classement officiel en janvier. «La Chine a décidé il y a quelques années que le tourisme devait être un pilier de son économie, et cela a marché», a souligné Taleb Rifai, qui a rappelé qu'en 2000, le pays ne recevait que 8 millions de touristes étrangers, six fois moins qu'en 2009.

«Le centre de gravité (du tourisme mondial) est en train de se déplacer vers la Chine, mais aussi vers l'Asie en général», a noté Taleb Rifai, citant notamment la montée en puissance de la Corée du Sud et de l'Asie du sud-est. «D'ici 2020, la Chine sera numéro un comme destination», mais aussi par le nombre de touristes nationaux partant à l'étranger, selon Taleb Rifai.

Croissance en 2010

Les dépenses engagées à l'étranger par les touristes chinois ont été en 2009 pour la première fois supérieures à celles des touristes français, plaçant le pays à la 4e place selon ce critère, derrière l'Allemagne, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Après avoir vécu en 2009 «sa pire année depuis 60 ans» selon Taleb Rifai, le tourisme mondial devrait enregistrer une croissance de 5 à 6% en 2010, soit 920 à 930 millions d'arrivées de touristes internationaux, prédit l'OMT. Pour 2011, elle table sur 4%.