Grève des contrôleurs: l'armée assure le contrôle du trafic aérien en Espagne

© 2010 AFP

— 

Le gouvernement espagnol a ordonné aux militaires d'assurer le contrôle du trafic aérien, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba, après la grève surprise des contrôleurs qui a provoqué la fermeture de l'espace aérien.

"Etant donné que les représentants des contrôleurs n'ont pas mis fin à leur mouvement, nous avons décidé (...) d'activer les mécanismes prévus dans ce genre de situation", a déclaré M. Rubalcaba au cours d'une conférence de presse.

"Le chef du gouvernement (José Luis Rodriguez Zapatero, ndlr) a demandé au ministère de la Défense de prendre la direction du contrôle aérien général sur l'ensemble du territoire", a-t-il ajouté.

Cette mesure sera en vigueur jusqu'à ce que "les contrôleurs civils reprennent leur service de manière normale", a-t-il précisé.

"Le chef d'état-major de l'armée prendra toutes les décisions nécessaires à l'organisation, la planification, la supervision et le contrôle des contrôleurs", selon M. Rubalcaba.

Les contrôleurs aériens ont quitté leurs postes de travail vendredi vers 17H00 (16H00 GMT), entraînant la fermeture de la majeure partie de l'espace aérien espagnol.

Cette fermeture intervient en plein départ pour des congés de cinq jours, le début de semaine prochaine étant férié en Espagne. "Cela provoque de graves perturbations du trafic aérien dans tout l'Espagne" et affecte près de 250.000 personnes, selon Aena.